AAPEL
Les mensonges des proches, des non borderlines


texte trouvé sur le site
http://www.bpd411.com
(tous droits réservés)

Same page in english / Meme page en Anglais
Un Autre comportement commun du Non borderline
A la lecture du livre 'marchant sur des coquilles d'oeuf' auquel de nombreux Non (borderline) ont participé à propos de leur relation avec un patient Borderline, il semble que mentir pour éviter une engueulade est un comportement courant. Ceci peut entrer dans plusieurs catégories, et n'est pas sain dans n'importe laquelle de ces catégories.

La première catégorie est le mensonge à soi-même. Par exemple, "si j'apprenais seulement à.... alors tout serait bien dans notre relation." Ou disant à des amis, "Elle va aller, c'est juste son humeur cette fois." Il y a des centaines de mensonges dans cette catégorie qui devraient être éliminé de notre expérience. Un Non (borderline) doit être cruellement honnête avec lui-même. D'autres peuvent voir quand nous ne sommes pas honnêtes avec nous-mêmes parfois avant que nous ne le voyons. C'est une raison pour laquelle la thérapie, ou au moins un bon ami à qui parler est si important.

La deuxième catégorie concerne les mensonges à votre "autre important"... Par exemple, leur dire que quelque chose est fait alors même vous n'avez pas commencé sous pretexte que vous savez que cela le rendra fou de découvrir que vous ne l'avez pas encore fait, puis partir en courant et faire la chose rapidement en esperant de ne pas se faire attraper. Ou, en disant que vous êtes au travail, quand vous avez juste eu besoin d'une coupure pour passer du temps avec vos amis.

Les rapports sains n'exigent pas des mensonges entre les partenaires. Alors que vous ne pouvez pas controler la santé de la relation de son côté, vous êtes complètement au controle de votre coté de la relation. Dites la vérité. Laissez les morceaux tomber où ils peuvent. Ne soyez pas blessant ou méchant en faisant ceci, et mettez en place les frontières au sujet de la façon dont la vérité est acceptée. Discutez avec votre autre important que vous voulez dire la vérité, mais si ce faisant cela produit des comportements de rage alors vous serez forcé de trouver une solution "géographique" . La réponse consiste à mettre des limites sur le comportement acceptable, pas à continuer des modèles de mensonge.

Ceci dit, la plupart des Nons (borderline) sont des personnes fondamentalement honnêtes qui veulent dire la vérité. Cependant, ils se sentent emprisonnés dans la dynamique d'être avec quelqu'un avec des traits Borderline, et estiment qu'ils n'ont aucun autre choix raisonnable que de mentir.

AAPEL - retour page synthese trouble de la personnalité Etat limite Borderline

Mise en garde:
Toutes les informations présentes sur ce site sont dans le but d'aider à comprendre une maladie pour le moins "particulière" et déroutante
Mais aussi et surtout à soutenir les personnes qui souffrent, malades ou pas. En tous les cas, il est INDISPENSABLE d'avoir recours à un médecin psychiatre et ou psychothérapeute spécialiste de la maladie pour confirmer ou infirmer un diagnostic
Quoiqu'il en soit le nom d'une maladie importe peu, ce qui compte, c'est d'appliquer le "bon" traitement à chaque malade



 
 
 

2007