Trouble de la personnalité borderline etat limite et somatisation.
Etat limite borderline et troubles somatoformes, plaintes somatiques, hypocondrie.
Symptomes médicaux inexpliqués, trouble panique, munchausen, hypersensibilité à la douleur ...
hypersensible à la douleur

Introduction:
Connexions entre trouble de la personnalité borderline et troubles somatoformes, plaintes physiques. De nombreux borderline semblent avoir des problèmes physique "inexpliqués". Il existe de nombreuses études à ce sujet, mais une fois de plus, le but n'est pas de stigmatiser ou de dire au patient "secoue toi un peu !" mais de voir ces troubles psychosomatiques comme des signes alarmants. Vous trouverez sur la dernière partie de ce document notre vision que nous espérons assez globale et à l'écoute de la souffrance
Same page in english / Meme page en Anglais
Dictionnaire / Définitions
Données, études
Ce qu'ils en pensent
Point de vue de l'Aapel et troubles rencontrés
.
Dictionnaire / Définitions
* Somatiser: Transformer des troubles psychiques en symptomes somatiques
* Somatique: Qui concerne le physique
* Trouble psychosomatique: Trouble physique provoqué par le psychisme

Le DSM IV décrit 5 sous-types de troubles somatoformes:

Et trouble somatoforme indifférencié

Données, études (statistiques, prévalence, comorbidité, co-occurence)
* Frankenburg FR, Zanarini MC. - Boston University School of Medicine, Harvard Medical School, Boston, USA.
2OO6 Curr Opin Psychiatry.- Troubles de la personnalité et comorbidité médicale
RÉSULTATS RÉCENTS : En général les personnes avec des troubles de personnalité ne se sentent pas autant en forme que les autres. De plus les personnes avec des troubles de la personnalité, en plus d'autres troubles psychiatriques, ont plus de chances d'avoir plus de problèmes de santé que celles sans trouble de la personnalité. Il a été démontré que les personnes qui souffrent d'une trouble de personnalité borderline "actif" ont plus de problèmes médicaux que celles avec un trouble de la personnalité en remission.
RÉSUMÉ : Les cliniciens s'occupant des personnes avec des troubles de la personnalité doivent être conscientes de la présence possible de problèmes médicaux.

* Zimmerman M, Mattia JI. - Dept. of Psychiatry and Human Behavior, Brown University School of Medicine, Rhode Island Hospital, Providence, USA.
1999 Compr Psychiatry - Comorbidité de diagnostics de l'axe I chez le trouble borderline.
En comparant avec les patients non-borderline, les patients borderline avaient plus frequemment reçu un diagnostic de ... ainsi que de troubles somatoform

* Okasha A, Omar AM, Lotaief F, Ghanem M - Neuropsychiatric Department, Ain Shams University, Cairo, Egypt.
1996 Compr Psychiatry - Comorbidité de diagnostics dans un echantillon de patients egyptiens avec troubles nevrotiques.
...Différentes comorbidités ont été constatées entre trouble borderline et trouble somatoforme

* Noyes R Jr, Langbehn DR, Happel RL, Stout LR, ... - Dept. of Psychiatry, Iowa Colleges of Medicine Iowa City
2OO1 - Psychosomatics - Dysfonctionnements de la personnalité chez les patients qui somatisent.
Un grand pourcentage de "somatiseurs" répondent aux critères pour un ou plusieurs troubles de la personnalité DSM-IV, specifiquement trouble obsessif-compulsif

* Chabrol H, Chouicha K, Montovany A, Callahan S. - Centre d'Etude et de Recherche en Psychopathologie, Universite de Toulouse-Le Mirail - France
2OO1 Encephale - Symptomes de trouble borderline DSM IV chez une population d'adolescents
La comorbidité avec des troubles anxieux apparait comme étant forte: des symptomes d'angoisse ont été trouvés chez 91.4% des sujets borderline qui ont rapportés des symptomes de trouble d'angoisse généralisée, trouble panique, et troubles somatoformes

* Katon WJ, Von Korff M, Lin E. - Dept. of Psychiatry and Behavioral Sciences, University of Washington, Seattle.
1992 Am J Med 1992 - Trouble panique: relations avec fort taux d'utilisation de service médicaux.
Relation entre trouble panique, somatisation, handicaps fonctionnels, et forte utilisation médicale. Les personnes avec un trouble panique comparé aux personnes à la fois dans les communautés psy et non psy ont tendances à se voir comme avec une santé physique fragile. La plupart des patients avec trouble panique se présentent à leur service de soin avec des plaintes somatiques, spécifiquement cardiaques (tachycardie, douleur thoracique), gastrointestinales (douleurs epigastriques ou syndrome intestin irritable), ou plaintes neurologiques (mal de tête, vertiges, ou presyncope)

* Horenstein M.
1986 Presse Med - Spasmophilie ou attaque de panique?
Durant plusieurs années, les symptômes groupés sous l'étiquette "spasmophilie" ont été différemment évalués en France par les psychiatres, qui les attribuent à l'hystérie ou à l'anxiété, et par les endocrinologistes et les médecins généralistes pour qui ils sont tous dus à une hyperexcitabilité neuromusculaire, dont la cause doit être cherchée en biochimie du calcium. Puisque l'anxiété peut être biochimiquement induite, les hypothèses proposées par des "spasmophilologistes", comme des troubles du métabolisme du calcium ou d'hyperventilation, peuvent maintenant être évaluées en laboratoire.

* Cristina S, Sandrini G, Ruiz L, Verri AP, ... - Casimiro Mondino Neurological Institute, Pavia, Italy
1996 Funct Neurol - Une carte d'enregistrement pour l'étude Syndrome neuronal d'Hyperexcitabilité.
Le syndrome d'Hyperexcitabilité (NHS) est une nosographie (classification méthodique des maladies) qui est difficile à diagnostiquer, du fait du manque de criteres spécifiques pour un diagnostic standard. Avec quelques variations dans les symptomes, le syndrome a aussi été défini comme Spasmophilie et Syndrome d'hyperventilation. Il est difficile de faire la distinction entre NHS et trouble d'attaque de panic du fait qu'il a de nombreux chevauchements dans les symptomes

* Cowley DS, Roy-Byrne PP. - Dept. of Psychiatry and Behavioral Sciences, University of Washington, Seattle.
1987 Am J Med - Hyperventilation et trouble panique.
Le syndrome d'Hyperventilation et le trouble paniques sont des troubles à la fois communs, sérieux, et facilement traitables
A peu pres 50 pourcent des patients de chaque pathologie affichent des preuves des deux troubles

* Saper JR, Lake AE 3rd. - Michigan Head Pain and Neurological Institute, Ann Arbor, Michigan, USA
2OO2 Headache - Le trouble de la personnalité borderline et le patient avec mal de tête chronique.
De severes maux de tête et migraines ont l'air d'être plus répandus chez les patients avec trouble borderline que la population generale.
Des maux de tête et autres symptômes chez les patients présentant le trouble borderline peuvent être controlés au terme d'une relation avec des limites clairement définies

* Slepoy VD, Pezzotto SM, Kraier L, Burde L, ... - Facultad de Ciencias Medicas, Universidad de Rosario, Argentina
1999 Dig Dis Sci 1999 - syndrome Intestin irritable : correlations cliniques et psychopathologiques .
Le syndrome d'intestin irritable est un trouble commun en consultations de gastroenterologie.
... ainsi que des tests de Rorschach. Ce dernier a montré que 78% souffraient de distorsion dans leur perception de la réalité. En gnoseologie (fondements de la connaissance), ces patients seraient diagnostiqués comme personnalités borderline

* Snyder S, Pitts WM.
1986 Acta Psychiatr Scand - Caractériser la somatisation, l'hypochondrie, et l'hystérie dans le trouble borderline.
Somatisation, hypochondrie, et hysterie ont souvent été considérés comme des caractéristiques associées au trouble de la personnalité borderline

* Abramowitz SI, Carroll J, Schaffer CB.
1984 J Clin Psychol - Borderline personality disorder and the MMPI.
Les patients borderline manifestent une hypochondrie, depression et hysterie considérablement plus importante

* Ohshima T. - Chibaken Sodegaura Welfare Center, Chiba, Japan.
2OO1 Psychiatry Clin Neurosci. - Traits de troubles de la personnalité borderline dans la névrose hystérique (DSM III).
L'objectif de la présente étude est de démontrer les traits de psychopathologie du trouble de la personnalité borderline (TPL) comparé à la névrose hystérique.
Tous les deux groupes, trouble borderline et névrose hysterique n'étaient pas aussi bien distingués. Cependant, ces résultats suggèrent que le modèle d'actions impulsives et troubles de relations interpersonnelles étaient des traits du trouble de la personnalité borderline. Nous pourrions admettre la manipulation, l'intolérance à la solitude comme ses symptômes.

* Sutherland AJ, Rodin GM. - Dept. of Psychiatry, Toronto General Hospital, University of Toronto, Ontario.
1990 Psychosomatics 1990 Fall - Troubles factices dans un hopital général
Les perturbations psychiatriques associées ont inclus abus de substance, trouble de souffrance psychogenique, simulation de maladie, trouble dysthymique, et trouble de la personnalité limite.

* Ehlers W, Plassmann R. - Center for Psychotherapy Research, Stuttgart, Germany.
1994 Psychother Psychosom - Diagnostic de l'estime de soi narcissique chez patients avec maladie factice (syndrome de Munchausen).
... a montré que 9 patients (50%) avaient un trouble de la personnalité borderline

* Bools C, Neale B, Meadow R. - Dept. of Pediatrics and Child Health, St. James's University Hospital, Leeds, UK.
1994 Child Abuse Negl - syndrome de Munchausen par procuration: une étude de psychopathologie.
Le Syndrome de Munchausen par procuration (la fabrication d'une maladie par une mère chez son enfant) est souvent une forme sérieuse de mauvais traitement à enfant qui a été identifié de façon croissante ces dernieres années. Un historique de la vie de 47 mères a été analysé
Les psychopathologies les plus notables étaient la presence de troubles de la personnalité chez 17 (36%) des mères, qui étaient principalement de types Histrionique et borderline

* Bouden A, Krebs MO, Loo H, Olie JP. - Service Hospitalo-Universitaire de Sante mentale et therapeutique, Paris.
1996 Presse Med - syndrome de Munchausen par procuration: un challenge pour la medicine
Dans le syndrome de Munchausen par procuration, un sujet, généralement une mère prétend que son enfant a un problème médical sérieux. Après avoir simulé de faux symptomes ou même avoir provoqué des signes cliniques comme des convulsions, fièvre, saignements, vomissements, diarrhee ou eruptions cutanées, la mère emmène de façon répété son enfants dans différents hopitaux pour que l'on prenne soin de lui. Durant l'hospitalisation, la mère affiche une forte préoccupation pour son enfant et est très coopérante avec l'equipe de soin médical... La structure de la psychopathologie sous jacente est dure à appréhender. Des fragilités narcissiques et personnalité borderline sont les plus fréquentes, mais des personnalités passive-dependante et hystériques ou comportements sadomasochistes peuvent être présents et des depressions sont souvent associées... Un traitement psychiatrique et parfois même des actions légales sont nécessaires pour prévenir cette forme particulière d'abus sur enfants.

* Truman TL, Ayoub CC. - Tallahassee Memorial Hospital, Florida, USA.
2OO2 Child Maltreat - Consideration de l'asphyxie et Munchausen par procuration dans l'évaluation des enfants expérimentant des événements représentant un danger apparent pour leur vie et syndrome de mort subite du nourrisson.
Cette etude porte sur 138 jeunes enfants admis à l'hopital sur une période de 23 ans pour des évenements mettant régulièrement apparemment leur vie en danger (ALTEs), morts inexpliquées, ou avec syndrome de Mort Subite du Nourrisson (SIDS). Les résultats démontrent une co-occurrence de facteurs à risques qui font naitre des soupcons d'asphyxie ou de syndrome de Munchausen par procuration. Parmi les 35 enfants qui sont morts, une SIDS (mort subite) a été le diagnostic clinique présumé au moment de la mort chez 71% des cas. Une analyse des données et les résultats d'autopsie ont revelés un diagnostic de non-SIDS (non mort subite) dans 54% des cas et mauvais traitement à enfant confirmé ou suspecté dans 37% de ces morts.
(aapel: Nous pensons aussi que des SBS, syndrome du bébé secoué sont provoqués par des parents / baby sitter, etc ayant des problèmes psychiatriques, dont un trouble de la personnalité borderline. La mère malade ne supportant plus par exemple les cris de son enfant, incapable de gérer une situation qui lui echappe totalement)

* Fisher L, Chalder T. - Guy's, King's and St. Thomas' School of Medicine, London, UK
2OO3 - J Psychosom Res - Experiences de maladies et d'éducation durant l'enfance chez des adultes avec Syndrome de Fatigue Chronique.
OBJECTIF: Il existe de nombreuses similitudes entres le syndrome de fatigue chronique (CFS), les troubles somatoformes et les problèmes connus sous le nom de "symptomes medicaux inexpliqués." Il existe certaines preuves qui suggerent qu'une combinaison de modèle éducatif inadéquat et de maladies vécues lors de la petite enfance peuvent prédisposer la personne à developper des symptomes de maladies inexpliquées durant sa vie d'adulte
CONCLUSION: Il est possible qu'en particulier une surprotection maternelle soit reliée à la formation de systèmes de croyance afin d'éviter des activités qui opèrent pour influencer défavorablement les comportements chez des patients avec fatigue chronique

* Aghabeigi B, Feinmann C, Harris M. - Joint Dept. of Maxillofacial Surgery and Oral Medicine, Eastman Dental Hospital, London.
1992 Br J Oral Maxillofac Surg - Prevalence de stress post-traumatique chez des patients avec "douleur orofaciale idiopathique" chronique. (aapel :douleur sans cause connue de la face)
Cinq (soit 15%) avaient un passé de trouble de stress post traumatique (PTSD) qui coincidait avec le début de la souffrance. La majorité de ces personnes qui souffraient d'un stress post trauma avaient aussi un trouble de la personnalité. Les implications de ces découvertes dans le diagnostic et la gestion d'un syndrome de TMJ post-traumatique est discutée.

* Keel P. - Psychiatrische Universitatspoliklinik Zweigstelle, Basel, Switzerland.
1998 Z Rheumatol - Aspects psychologiques et psychiatriques du syndrome de fibromyalgie (FMS).
Les patients avec fibromyalgie souffrent peu de maladies psychiatriques majeures. Des expériences traumatiques répétées durant l'enfance et une fois adulte peuvent être découvertes dans beaucoup de cas

* Regina P Gilliland, MD
"La fibromyalgie est une amplification généralisée de la souffrance ou une hypersensibilité et est associée avec des points douloureux dans les muscles"

* Kroenke K. - Dept of Medicine and Regenstrief Institute for Health Care, Indiana University School of Medicine, Indianapolis
2OO3 Int J Methods Psychiatr - Patients se présentant avec des complaintes somatiques
"Les symptomes somatiques sont la première cause de visites de patients et aussi la raison principale qui fait que des patients avec des troubles mentaux courants comme une dépression ou de l'angoisse vont dans un centre de soin. Au moins 33% des symptomes somatiques sont médicalement inexpliqués, et ces symptomes sont chroniques ou récurrents chez 20% à 25% des patients. Des symptomes somatiques inexpliqués ou multiples sont fortement associés avec des dépressions ou troubles d'angoisse coexistant... Les Antidepresseurs et les thérapies comportementales et cognitives sont efficaces pour le traitement des symptomes somatiques, aussi bien que pour des syndromes fonctionnels somatiques comme le syndrome intestin irritable, la fibromyalgie et le mal à la tête chronique..."

* Linzer M, Felder A, Hackel A, Perry AJ... - Dept of Medicine, Duke University Medical Center, Durham, North Carolina
1990 Psychosomatics - Syncope psychiatrique
72 patients avec syncope ou presyncope inexpliquée
Symptomes pouvant s'expliquer par un diagnostic psychiatrique chez 24% des patients
Un traitement adapté au diagnostic psychiatrique s'est traduit par une remission des symptomes dans 90% des patients qui se sont conformé à la thérapie


Plaintes, problèmes physiques, somatiques et borderline, ce qu'ils en disent
"Les Borderline ont un taux élevé de Fibromyalgie.
...Les maux de tête sont très communs avec le trouble borderline de même que des migraines, douleur ou malaise abdominal intestin irritable, TMJ, PMS.
Les caractéristiques communes incluent une tendance à manifester des maladies factices, qui peuvent conduire à une utilisation excessive des centres médicaux" (mhsanctuary)

"La Fibromyalgie est selon mon expérience fortement associée au trouble borderline et au trouble d'angoisse généralisée - particulierement les aspects cognitifs
... Je prends le Trouble de panique très très au sérieux. La combinaison de panique et de trouble borderline présente un taux de suicide de 25%" (Leland M. Heller, MD, “Borderline Personality Disorder and Fibromyalgia”, www.biologicalunhappiness.com)

"...les causes de la fibromyalgie restent encore inconnues... On a remarqué que la fibromyalgie se manifeste souvent après un traumatisme important.... On a entre autres remarqué que les personnes atteintes de fibromyalgie présentent un faible niveau de sérotonine(AAPEL: Il est en souvent de même des personnes qui souffrent d'un trouble borderline). Certaines études suggèrent une incidence familiale, surtout de mère en fille. La génétique représente donc une voie intéressante pour les chercheurs" ("Fibromyalgie (2- Causes et critères de diagnostic)", Servicevie.com 2OO3).

"Les troubles Factices ont été associé avec les traits de personnalité borderline et les troubles d'abus de substance" (Eve G Spratt MD, "Somatoform Disorder: Somatization",  emedecine 2OO4)

"La CFS peut se produire avec des troubles mentaux et de la personnalité comme le trouble bipolaire, les troubles multiples de la personnalité, le trouble de la personnalité borderline et les troubles d'angoisse" (Iona Miller and Graywolf Swinney, "Chronic Fatigue Syndromes and the Consciousness Restructuring ", asklepia.org)

"Ce qu'on appelle la spasmophilie n'est en fait qu'une forme débutante d'attaque de panique, à l'intensité limitée." (Christophe André, psychiatre vice-president de l’AFTCC)


Point de vue de l'Aapel sur certaines plaintes physiques et somatiques et le trouble de la personnalité borderline
Voici notre sentiment.

Les personnes borderline ont-elles des problèmes somatoformes et physiques inexpliqués ?
Oui, ce type de comportement est assez commun. Les symptomes ou déficiences ne sont pas simulés ni produits intentionnellement (en clair ils sont "vrais")

Est-ce que TOUTES les personnes avec un trouble borderline ont ces types de problèmes ?
C'est une bonne question. Il est rare pour une personne borderline de n'avoir "rien", aucune plainte physique, mais cela est possible. Une fois encore, ce type de manifestations sont la comme des indicateurs, des signes d'alerte qui doivent être pris au sérieux afin de savoir "pourquoi"

Quels types de "maladies" ou de troubles somatoformes (troubles psychosomatiques) peut-on rencontrer chez certaines personnes borderlines ?

Est-il possible que certaines personnes borderlines aient en plus une "fausse" maladie ?
Oui, l'on parle alors de "trouble factice"

Qu'est-ce qu'un trouble "factice" ?
Les patients présentant ce trouble mental sont si avides de prendre le rôle d'une personne malade qu'ils simulent intentionnellement ou produisent des symptômes.  Par exemple les patients présentant le syndrome de Munchausen passent une grande partie de leur vie à se déplacer d'un endroit à l'autre et à se déplacer d'hôpitaux en hopitaux pour être admis comme patients

A t'on une idée pourquoi certains (futur) borderline simulent des troubles factices ?
Par exemple, lorsqu'une mère a des problèmes et ne prends pas soin de son enfant. Si l'enfant s'aperçoit que lorsqu'il est malade, sa mère est une mère attentionnée et affectueuse, alors il fera tout son possible pour être malade et ainsi être aimé.

Qu'en est-il du Syndrome de Munchausen par procuration ?
Le sujet, généralement une mère, prétend que son enfant a un problème médical sérieux. Après avoir simulé de faux symptomes ou même avoir provoqué des signes cliniques comme des convulsions, fièvre, saignements, vomissements, diarrhee ou eruptions cutanées, la mère emmène de façon répété son enfants dans différents hopitaux pour que l'on prenne soin de lui. Durant l'hospitalisation, la mère affiche une forte préoccupation pour son enfant et est très coopérente avec l'equipe de soin médical.
La mère a alors durant ces épisodes la possibilité d'être "une bonne mère"
Il est evident que cette maman a de sérieux problèmes mentaux (un de ceux-ci pouvant être un trouble de la personnalité borderline)

Quels traitements pour les troubles somatoformes et autre "maladies" chez une personne borderline ?
Il est bien sur nécessaire d'adapter le traitement en tenant compte des différents problèmes et souffrances physiques de la personne (spécifiquement avec les médicaments appropriés). Mais le seul moyen de solutionner vraiment le problème n'est pas dans le traitement de la maladie "physique" mais dans le traitement du trouble borderline qui est, sinon le générateur, au moins le catalyseur qui conduit à des maladies inexpliquées et autres problèmes psychosomatiques...

AAPEL - retour page synthese trouble de la personnalité Etat limite Borderline
.
Ouvrages sur le trouble
.
.
Test trouble borderline

Mise en garde:
Toutes les informations présentes sur ce site sont dans le but d'aider à comprendre une maladie pour le moins "particulière" et déroutante
Mais aussi et surtout à soutenir les personnes qui souffrent, malades ou pas. En tous les cas, il est INDISPENSABLE d'avoir recours à un médecin psychiatre et ou psychothérapeute spécialiste de la maladie pour confirmer ou infirmer un diagnostic
Quoiqu'il en soit le nom d'une maladie importe peu, ce qui compte, c'est d'appliquer le "bon" traitement à chaque malade
trouble panique et troubles alimentaires.
trouble panique et trouble de la personnalité.
trouble panique et personnalité limite.
trouble panique et trouble de la personnalité limite.
trouble panique et trouble de la personnalité borderline.
somatisation et trouble de la personnalité limite.
somatisation et trouble de la personnalité borderline.
somatisation et état limite.
Dernière mise à jour   2013 b

Copyright association AAPELTM - Tous droits réservés
Auteur Alain Tortosa, praticien en psychothérapie, président fondateur de l'aapel
Association loi 1901 à but non lucratif